Adobe France, en collaboration avec Valtech, a publié le « baromètre du marketing digital 2013 », étude menée auprès de 150 entreprises.

Les résultats de l’étude montrent que 83% des entreprises estiment que le marketing digital apporte un meilleur retour sur investissement que le marketing traditionnel. Par ordre des priorités, elles cherchent à maximiser la mesure du ROI (51%), puis l’instantanéité du résultat (29%) et l’adaptabilité (27%).

Majoritairement 23% des entreprises consacrent entre 10% et 20% de leur budget au marketing digital ; 21% des entreprises investissent plus d’un quart de leur budget marketing global dans le digital.

Acquisition clients

L’e-mailing est en tête ! Il se révèle être le canal le plus représentatif et le plus utilisé (64%) comme levier digital d’acquisition clients. Il est suivi de près par le SEO (référencement naturel), à 59%, et le SEM (référencement payant), à 45%. Ces 12 derniers mois, les investissements budgétaires ont connu une forte progression.

Conversion clients

Pour améliorer les taux de transformations clients, les marques accentuent leurs efforts sur le web analytics (62%), le parcours clients (60%) et l’ergonomie des interfaces (47%) lors de la mise en place des stratégies marketing.

A noter que l’étude montre que les freins liés à la conversion restent le budget dans 73% des cas et  la disponibilité des ressources internes (55%).

Fidélisation clients

La fidélisation clients est moins coûteuse, 7 fois moins que l’acquisition de nouveaux prospects. Dans ce sens, les entreprises sont prêtes à consacrer dans les 12 mois à venir une partie de leur budget dans les e-mailings (75%), les applications et sites web mobiles (54%) et les offres additionnelles (41%).

Les relations clients passent de plus en plus par la stratégie de social marketing. 71% des entreprises déclarent avoir investi les médias sociaux pour fidéliser les internautes.

Malheureusement, force est de constater que 58 % d’entre-elles ne disposent d’aucun programme de fidélisation.

Source de l’étude Adobe et Valtech