Toute entreprise présente sur Twitter doit en avoir conscience, poster un message sans être retweetté revient à peu de choses près à prêcher dans le désert. Le principe clé du social media étant d’augmenter votre audience par effet de ricochet (les contacts des contacts de vos contacts parlent de vous), le retweet est le nerf de la guerre de l’outil de microblogging. Mais comment faire pour inciter vos abonnés à partager vos posts ? La valeur ajoutée du message est bien sûr primordiale. Mais elle ne fait pas tout. En complément, voici trois trucs qui ont fait leurs preuves.

 

1. Evitez les heures de bureau.

Vos tweets étant orientés business, vous les postez dans la journée ? Logique, mais pas idéal. En effet, à 11h28 ou à 17h45, votre communauté a généralement autre chose à faire que de consulter son fil Twitter… En usage pro, le plus haut taux de retweets se situe entre 22h et 23h. C’est ce qu’a montré une récente étude TrackMaver*.

 

2. N’oubliez pas les hasthags

C’est scientifique, nous assure TrackMaver : plus votre tweet comporte de hasthags et plus il est retweetté. En montant jusqu’à 5 # dans un message, le taux  moyen est de 0,301 (contre 0,116 avec aucun #).

 

3.Demandez à être retweeté.

Il suffisait d’y penser : le meilleur moyen d’être retwetté consiste tout simplement à prier votre communauté de le faire. Et sachez que la mention  « RT » donne de moins bons résultats que « retweet ». Enfin, si vous voulez maximiser vos chances, la formule idéale reste le traditionnel « retweet svp ».

* Basée sur l’observation de 1 423 comptes Twitter et 1,7 million tweets.

 

Découvrez l’extrait du blog book “Le Data-Driven Marketing”