Voici le rapport annuel d’Optify, une société spécialisée dans l’édition de logiciels à destination des professionnels du marketing B2B. Elle présente en détail les performances des principales sources de trafic web vers des sites B2B. Les données sont extraites et analysées sur plus de 62 millions de visites, 215 millions de pages consultées, 350.000 prospects et 600 sites web de PME orientées B to B.

Il apparaît très clairement dans l’univers du business to business qu’au premier trimestre 2012 et de septembre à mi-novembre que les performances du trafic web sont nettement plus élevées que les autres mois de l’année.

Le trafic web lié à Google

Les visiteurs proviennent essentiellement du moteur de recherche Google. A lui seul, il détient 36% des sources de trafic web vers les sites internet B2B. Les campagnes de référencement payantes Google (SEO) ont quant-à-elles subi une régression constante en 2012. Parmi les interrogés, 10 % des sociétés en marketing B2B ont suspendu le référencement payant.

Le trafic web lié aux médias sociaux

Seules 5% des visites s’effectuent via les médias sociaux en BtoB. Un chiffre qui tend à changer grâce au fort potentiel qui s’en dégage (voir étude CCM Benchmark : les entreprises prévoient un renforcement de leur présence). Le réseau social Twitter engendre 9 fois plus de prospects que Facebook et LinkedIn. De la même manière, 82% des prospects sont générés via Twitter contre 9% pour Facebook et LinkedIn.

Le trafic web lié à l’emailing

L’email marketing n’est pas en reste. Avec un gain de performance significatif, il dévoile un taux d’engagement et de conversion de 2.9% en moyenne. Un chiffre qui est dans l’ensemble très satisfaisant.