Lors de la Conférence Stratégies de Contenus Marketing Web 2015, organisée par Scoop-it le 8 juillet 2015, Marc ROUGIER, Président et co-fondateur de Scoop-it, a présenté le concept du LEAN Content Marketing.

Nous avons présenté un compte-rendu général de la Conférence dans un autre article sur Zebaz Infos (disponible ici), mais le sujet du LEAN Content Marketing nous a paru suffisamment intéressant pour développer ici la présentation de Marc ROUGIER.

 

Qu’est-ce que le LEAN Content Marketing ?

Lean content marketingPour Marc ROUGIER, ce concept présente les caractéristiques suivantes :

  • LEVERAGE (Influence)
  • EXPERIMENT (Expérimentation)
  • AUTOMATE (Automatisation)
  • N’MEASURE (Mesure des résultats)

 

Dans un contexte marketing où le contenu devient prépondérant pour communiquer de manière intelligente avec son marché, il est nécessaire de rationnaliser la stratégie de contenu. C’est le rôle du LEAN Content Marketing.

 

La Checklist du LEAN Content Marketing : 7 étapes à suivre

Au cours de son intervention, Marc ROUGIER a expliqué que tout marketeur souhaitant se lancer dans une stratégie de LEAN Content Marketing doit suivre une checklist précise pour réussir :

1. Faire de la curation

La curation consiste à trouver du contenu existant sur le web (articles, etc.) puis à l’enrichir, à l’augmenter d’un point de vue différent, d’un nouvel axe de traitement. Faire de la curation de contenus écrits par d’autres et diffusés sur des médias reconnus (sites web, blogs, réseaux sociaux) permet d’augmenter sa crédibilité auprès de son audience. Une ligne éditoriale 100% Maison ne marche pas. Il faut pouvoir donner des gages de sérieux, des références pour crédibiliser sa propre production.

2. Décliner son propre contenu

Vous avez une idée ? N’hésitez pas à la décliner sous plusieurs formats. Pour Marc ROUGIER, une seule idée peut permettre de produire 10 petits contenus différents : article, post sur les réseaux sociaux, vidéo, listicle (« Les 5 moyens de … »), slideshare, infographie, livre blanc, etc.

3. Maîtriser le Temps

Engager une stratégie de contenu efficace demande de produire dans la durée. Il ne sert à rien de produire par pics ponctuels. 1 article par semaine sur votre blog vaut mieux que 4 articles postés en une seule fois en début de mois.

Pensez aussi à diffuser plusieurs fois chacun de vos contenus. Par exemple, vous publiez un article sur votre blog. Faire plusieurs vagues successives de partage sur les réseaux sociaux. Vous augmenterez vos chances de toucher votre audience.

Pour maîtriser le temps, il faut également mesurer l’impact de votre contenu sur chacun des canaux utilisés. Au fil du temps, vous pourrez concentrer vos efforts sur des canaux évalués comme plus performants que d’autres.

Enfin, faites la distinction entre les contenus dits « chauds » (liés à un contexte particulier) et les contenus « ever green » (qui marchent tout le temps, peu importe le contexte). Les contenus « ever green » sont une mine d’or facile à exploiter. Il suffit de les recycler, de les remanier et de les republier régulièrement. C’est rapide et ça performe.

4. Travailler avec les influenceurs

Quelle que soit votre activité, il y a forcément des influenceurs spécialisés qui en parlent. Ces derniers bénéficient d’une large audience sur les blogs, les réseaux sociaux, les médias. Ce sont des leaders d’opinion, des experts, des blogueurs, des animateurs de communautés, des consomm’acteurs… Ils cherchent tous des sujets à traiter pour nourrir leur audience.

Il faut les identifier. Ensuite, il est nécessaire de prendre le temps de les suivre, de les écouter, de discerner leurs centres d’intérêt. Puis viendra le temps de l’interaction avec eux : commenter leurs posts, leurs articles, leurs vidéos. Echanger des idées. Enfin, vous pourrez les engager pour leur proposer des sujets à traiter ou bien leur faire produire des contenus pour votre entreprise.

C’est un travail de longue haleine, qui n’est pas facile et qui demande de bien cerner les intérêts et les attentes de chacun. Il faut que ce que vous leur proposez les valorise d’une manière ou d’une autre. Ce n’est pas toujours facile, mais quand ça marche, les impacts sont intéressants : notoriété, réputation, crédibilité, trafic, etc.

5. Outsourcer

Produire du contenu en qualité et en quantité de manière continue prend beaucoup de temps. Il faut donc au maximum faire appel à des externes pour vous accompagner et vous délester d’une partie de la tâche.

Selon Marc ROUGIER, la seule chose qu’il est impossible d’outsourcer, c’est la ligne éditoriale, les valeurs, l’image que vous souhaitez véhiculer.

Pour tout ce qui concerne la création de contenus, il faut faire appel à des appuis externes:

  • Des agences spécialisées
  • Votre communauté
  • Des free lancers
  • Des market places (il existe des market places où l’on peut acheter des contenus tout prêts)

 

6. Travailler en équipe

Fini le temps où créer des contenus ne relevait que du département Marketing & Communication ! Aujourd’hui, il faut apprendre à travailler en équipe ! Cassez les silos et mettez vos collaborateurs à contribution ! Il y a forcément dans votre entreprise des gens qui sont passionnés par des sujets liés à vos activités. Des gens qui partagent du contenu. Des gens qui peuvent faire de la veille et de la curation. Voire, des gens qui sont capables de créer des contenus originaux !

Idem concernant la distribution des contenus. Un contenu diffusé par un collaborateur auprès de son réseau aura beaucoup plus d’impact que s’il est diffusé de manière corporate par l’entreprise. Les gens se méfient des messages officiels. Ils font confiance à leurs pairs. En ce sens, les collaborateurs sont des amplificateurs pour la diffusion de vos contenus. C’est une démarche gagnant/gagnant : relayer des contenus sur leur domaine d’activité, sur leur métier, leur permet à leur tour de gagner en crédibilité sur le web, leurs réseaux sociaux, etc.

7. Automatiser

Une stratégie de contenu bien menée est chronophage. Pour limiter cet inconvénient, il faut automatiser les tâches intermédiaires :

  • La veille des contenus
  • Le suivi des KPI et des objectifs
  • La planification des publications
  • La gestion du travail en équipe (l’agenda des contributions de chacun)

 

Pour y arriver plus facilement, des solutions sont disponibles sur le marché : Scoop-it Content Director est l’une d’entre elles.

 

Découvrez l’extrait du livre blanc “EMAILING : Le canal marketing préféré des entreprises”