Loin devant toute autre préoccupation, la génération de nouveaux leads a clairement la priorité des marketers B to B. C’est en tout cas ce que révèle une récente étude réalisée outre Atlantique par la société Placester. Selon cette agence marketing, 78% des professionnels interrogés placent ce défi en tête de leurs objectifs pour l’année 2014. Suivent l’amélioration de la qualité de ces leads (60% des réponses) et l’accroissement de la notoriété de leur offre (55% des réponses).

Mais le principal enseignement de l’étude concerne avant tout les moyens privilégiés pour générer ces nouveaux leads. Alors que l’utilisation des réseaux sociaux est désormais présentée comme un incontournable au sein de l’écosystème, la réalité semble bien différente. Phoning, emailing, réalisations d’évenements, search marketing, content marketing… Les professionnels restent en effet assez traditionnels dans leur approche. A la question « quelle méthode de génération de lead B to B donne les meilleurs résultats ? », le social media prend donc quasiment la dernière position (voir les détails au sein de l’infographie ci-dessous). Sans doute jugés difficiles à maîtriser, les Twitter et autre Facebook ne génèrent donc encore qu’une toute petite minorité de sources à l’heure actuelle. Parmi ces réseaux sociaux, notons que c’est LinkedIn qui a la préférence des marketers business to business.