Rate this post

K-P-I… Ces trois lettres sont parmi les plus importantes dans le monde de l’email marketing. Savoir comment évaluer les KPI est une part essentielle du succès des campagnes email marketing. En B2C comme en B2B. Si vous vous contentez de suivre uniquement les taux de clic et d’ouverture, vous pouvez passer à côté d’autres indicateurs clés qui peuvent vous aider à améliorer l’efficacité de vos campagnes.

 

Que sont les KPI ?

KPI & Email Marketing

Pour les novices, KPI signifie Key Performance Indicators, soit « Indicateurs Clés de Performance ». Il est essentiel pour les marketeurs de comprendre ce que sont les KPI et pourquoi ils sont si importants. Il y a de nombreux indicateurs auxquels les marketeurs doivent prêter attention. Certains d’entre eux sont familiers, d’autres pas.

Les KPI sont en quelque sorte les fondations sur lesquelles les marketeurs peuvent construire leurs campagnes email. Ils les aideront à améliorer leurs performances, campagne après campagne, en analysant les raisons des succès et des échecs.

 

Pourquoi est-il si important de mesurer les KPI ?

Disposer de KPI et pouvoir les évaluer est vital quand on parle d’email marketing. Si vous ne le faites pas, vous aurez du mal à percevoir le sens et l’efficacité des campagnes que vous mettez en œuvre. Vous pouvez savoir combien de personnes cliquent sur vos bannières ou répondent à vos emails, mais pouvez-vous comparer le taux de délivrabilité de votre dernière campagne avec celui d’une campagne que vous avez menée il y a six mois ? Sans ces connaissances de base, il vous sera impossible de juger de l’efficacité de vos campagnes à venir.

Evaluer les KPI permet également aux marketeurs de comparer les performances de leurs campagnes avec celles de leurs concurrents. Avec de bons KPI vous pouvez savoir où vous en êtes par rapport à vos pairs.

 

Les KPI les plus importants en Email Marketing

 

1. Le taux de délivrabilité :

Il vous renseigne sur la qualité de votre liste d’emailing et sur votre process opt-in. On détermine le taux de délivrabilité (en pourcentage) en divisant le nombre d’emails délivrés (ayant effectivement atteint la boîte des destinataires) par le nombre d’emails envoyés.

 

2. Le taux de spam :

Etre catégorisé comme spammeur peut rapidement impacter votre business. Mesurer le taux de spam permet de vous alerter assez tôt pour procéder à des changements avant qu’il ne soit trop tard. En principe, les serveurs SMTP professionnels, comme turboSMTP, vous donnent accès au nombre de vos emails catégorisés en spam par les destinataires.

 

3. Le taux de désabonnement :

Il vous informe sur la pertinence des emails que vous envoyez par rapport aux attentes de vos cibles. Un fort taux de désabonnement peut vouloir dire que vous devez retravailler la nature et/ou la forme de vos contenus, et réévaluer les attentes de votre marché. Pour le calculer, on divise le nombre de vos récipiendaires qui se sont désabonnés de votre liste de diffusion par le total des emails délivrés, le tout multiplié par 100.

 

4. Le taux de clic :

Le taux de clic est un indicateur majeur du succès ou de l’échec d’une campagne. Un taux de clic élevé vous confirme que votre contenu est pertinent et apporte de la valeur à votre cible. Un taux de clic faible vous révèle exactement l’inverse. Le taux de clic est calculé en divisant le nombre total de clics par le nombre total d’emails délivrés, le tout multiplié par 100. Attention à ne pas confondre le taux de clic et le taux de réactivité. En effet, le taux de réactivité se calcule en divisant le nombre total de clics par le nombre total d’emails ouverts, le tout multiplié par 100.

 

5. Le taux de conversion :

Chaque email que vous envoyez doit inclure un call to action (ex : « en savoir plus») clairement identifiable. Ce dernier peut renvoyer vers un formulaire, une des pages de votre site web, etc. Vous devez vérifier les résultats de votre call to action avec attention. Le taux de conversion est vital en email marketing, au sens où il vous indique si vous avez atteint ou non vos objectifs. Vous pouvez calculer le taux de conversion en divisant le nombre de conversions (ventes, leads, téléchargements…) par email délivré ou email ouvert.

 

En conclusion, non seulement ces indicateurs sont ceux sur lesquels vous devez toujours garder un œil vigilant, mais ils sont aussi parmi les plus importants pour vous donner une vision rapide et directe sur l’efficacité de vos campagnes. D’autres KPI sont également à prendre en compte tels que les leads générés, le chiffre d’affaires dégagé, le ROI, etc. Les inclure dans vos indicateurs rendra encore plus précise et complète l’évaluation de vos campagnes.

 

Découvrez l’extrait du livre blanc “EMAILING : Le canal marketing préféré des entreprises”