Nous sommes tous si occupés, que le remerciement post rendez-vous passe souvent à la trappe. Quel dommage ! Ce geste de courtoisie ne prend que quelques minutes et il a beaucoup plus d’impact qu’on ne le pense… Voici les trois éléments clés d’une règle d’or à ne pas négliger.

 

1. Le bon timing.

Idéalement, vous devez envoyer ce mail de remerciement dans les trois heures qui suivent le rendez-vous. D’abord, parce que c’est avec la mémoire fraîche qu’on est le plus inspiré. Ensuite parce que celui qui recevra le mail sera encore dans la dynamique de votre rencontre. Faute de trouver le temps dans la foulée, ne laissez jamais passer plus de 24 heures.

 

2. Le ton adéquat.

Il dépend bien sûr du degré d’intimité avec votre interlocuteur. Néanmoins, sachez que le mail d’après rendez-vous peut se permettre d’être légèrement plus familier que toute autre correspondance. Etant donné l’expérience que vous venez de vivre en tête à tête, votre client sera inconsciemment enclin à accepter un peu plus de complicité qu’en temps normal. Attention au dosage, toutefois…

Les commerciaux et la Relation Client

 

3. Le contenu ad-hoc.

Au delà du remerciement proprement dit, profitez-en pour :

  • résumer en bullet points les trois moments clés (pas plus) de votre meeting.
  • si besoin, communiquer les informations complémentaires que vous n’aviez pas en votre possession lors de la discussion.
  • rappeler l’étape suivante avec précision (« comme convenu ensemble, je vous recontacterai le 12 en fin de matinée afin de… »)

 

Bonus :

faites preuve de proactivité en lui joignant un lien web sur un point accessoire de votre entretien. (« à propos de vos projets d’implantation au Japon, il se trouve que j’étais tombé il y a peu sur un site d’informations très utile. Voici le lien pour y accéder »).