Rate this post

Alors que l’attention des internautes est quotidiennement sollicitée par des dizaines d’articles en tous genres, seule une poignée (au mieux…) suscite un réflexe de partage sur leurs profils sociaux. Qu’ont-ils donc de si particulier, ces contenus capables de faire de vos contacts les parfaits ambassadeurs de votre présence digitale ? Hélas, la recette magique n’existe pas… Mais à défaut, voici trois leviers clés à actionner :

 

1. Jouez sur l’émotion.

Quel que soit votre secteur d’activité, un article de blog ou un billet sur Facebook  n’a rien à voir avec votre catalogue de solutions ou vos conditions générales de vente…  Même en B to B, il reste possible de faire passer une émotion dans ses écrits (voir plus de conseils ici). Sachez notamment qu’une pointe d’humour n’a jamais fait tort à un contenu web.

 

2. Suscitez la curiosité.

Pour déclencher le réflexe de partage, il faut commencer par donner aux autres l’envie de cliquer sur vos articles. Tout en prenant soin de ne pas tomber dans le racolage, plus vos titres surferont sur la promesse d’un contenu inattendu (exemple : « x astuces auxquelles vous n’auriez jamais pensé pour… ») et plus vous augmenterez vos chances de faibouton de partage d'articlesre le buzz. En matière de communication B to B, l’équilibre reste certes souvent complexe à trouver entre le trop et le trop peu.

 

3. Faites preuve de générosité.

 Sur ce dernier point, le principe est en revanche très simple : si voulez que vos contacts s’intéressent à vous (et partagent vos contenus), intéressez-vous à eux (et partagez leurs contenus).

 

Découvrez l’extrait du livre blanc “Le marketing B2B réinventé par les BIG DATA”