Rate this post

Alors que vous fondiez tant d’espoirs sur lui, Machpro SA ne vous a pas passé une seule commande depuis près d’un an. A tel point que vous finissez par vous demander s’il est raisonnable de continuer à le ranger parmi vos clients. Gardez à l’esprit que la conquête est infiniment plus onéreuse que la fidélisation clients… Sauf si cette société ne présente plus le moindre potentiel à vos yeux, il serait donc dommage de couper totalement les ponts. Voici trois pistes pour tenter de faire revivre la flamme :

programme fidelisation client B2B1.Maintenir le fil

en l’invitant à vos évènements et en le tenant au courant de votre actualité phare. Nous sommes là dans le degré minimal de la relation client, mais c’est toujours mieux que rien. Qui sait, à un moment ou un autre, cela peut déclencher chez lui un désir de reprendre l’histoire là où elle s’est arrêtée…

2.Revenir vers lui

avec une offre renouvelée, une promotion digne de ce nom, etc. Si elle est bien orchestrée, cette stratégie peut vous laisser espérer de véritables retrouvailles. Mais attention, il s’agit d’un fusil à un coup. Tenter de créer l’événement tous les six mois n’aurait pas de sens.

3. Solliciter une rencontre

pour demander les raisons précises de votre mise à l’écart. Cette forme d’opération vérité permet parfois de mettre fin à un malentendu que vous n’aviez même pas imaginé. Car il ne faut jamais oublier que nombre de clients mécontents se contentent d’arrêter de commander sans se plaindre… Avec un peu de chance, peut-être constaterez-vous ensemble que rien de sérieux ne s’oppose à la reprise du business.

 

Découvrez l’extrait du blog book “Ce qu’il faut savoir sur la transformation digitale en B2B”