Rate this post

Développer la confiance et la fidélité de ses clients grâce à sa page Facebook ou son profil Twitter ? Rien de plus logique, a priori. Sauf que la manœuvre n’est pas aussi simple à réaliser qu’il a pu y paraître de prime abord. Car dès lors qu’il met sa casquette d’internaute fréquentant les réseaux sociaux, le consommateur déteste être pris pour un…  consommateur ! Et cette règle vaut presque autant en B to B qu’en B to C.

Pour transformer votre social media en social CRM, il vous faut donc opérer quelques ajustements.

 

Voici succinctement comment procéder :

  1. Plutôt que de chercher à atteindre la totalité de vos visiteurs dans le but de leur délivrer un message promotionnel, concentrez-vous sur ceux qui le méritent. Pour cela, mettez-vous à leur écoute de manière à identifier lesquels sont de vrais clients (ou de vrais utilisateurs de vos services).
  2. Une fois cette catégorie de visiteurs identifiés, assurez-vous que leurs questions sont traitées en priorité, que leurs éventuels soucis sont réglés et que leurs suggestions sont prises en compte. Bref, faites leur ressentir que vous jouez sincèrement le jeu du social media.
  3. Voilà pour la composante « social networking » de vos interactions avec vos clients. Mais cela ne signifie pas que vous devez négliger leur potentiel commercial, bien sûr. Notamment en permettant à votre outil CRM d’intégrer facilement toutes les données – tant quantitatives que qualitatives –  liées aux rapports que vous entretenez avec eux.
  4. Grâce à la valeur de ces données collectées puis traitées par votre outil CRM, vous êtes à présent en mesure d’organiser des campagnes ciblées (par exemple d’email marketing) à haut potentiel de ROI.

 

Découvrez l’extrait du blog book “Comment améliorer sa prospection commerciale en B2B”