Rate this post

« Dans la mesure où mes clients sont des pros, je peux encore me permettre de me concentrer sur mon site web sans trop me préoccuper du rendu sur un smartphone… » S’il vous arrive de tenir ce genre de propos, révisez votre jugement au plus vite. En B to B aussi, l’heure est au mobile friendly ou rien.

 

Voici 4 raisons qui devraient vous convaincre :

 
1- Inutile de s’étendre sur l’explosion récente du nombre d’utilisateurs de smartphones. Il suffit de regarder autour de soi pour en prendre conscience. Dans quelque temps, ce sujet n’en sera plus un.

2- Plus intéressant : le profil sociologique des personnes susceptibles de visiter votre site web. Même si chaque cas est différent, il y a fort à parier qu’il s’agit essentiellement de décideurs (directeurs des achats, responsables marketing, etc.) Or, qu’est-ce qui caractérise cette population ? Elle est à la fois plus connectée et plus nomade que la moyenne des Français… (Voir l’étude Roambi/Zebaz : Les cadres français accros à leurs données professionnelles)

3- Sans doute l’ignoriez-vous, mais la qualité de votre référencement naturel sur Google dépend aussi de… la version mobile de votre site web. En effet, le moteur de recherche donne la priorité aux interfaces dites Responsive Design. C’est à dire celles facilement lisibles sur les trois types de terminaux (web, smartphone, tablette).

4-Enfin, même si le coût dépend bien sûr de ses fonctionnalités de départ, sachez que rendre votre site « responsive design » n’est pas si cher que cela. Cette option reste en tout cas infiniment plus économique que celle consistant à développer une application native téléchargeable sur App Store et Play Store.

 

Découvrez l’extrait du livre blanc “Comment le Big Data fait évoluer les pratiques commerciales”